UCM Lux recrute juges sociaux et mandataires

Imprimer

ucmlux.jpgPrincipale organisation patronale en Province de Luxembourg, l’UCM Lux détient de nombreux mandats, par exemple à l'IFAPME, IDELUX, Comité Subrégional de l’Emploi et de la Formation, juges sociaux, associations commerciales, gestion centre-ville, MIRELUX, ALE, Parcs Naturels, ...

Principale organisation patronale en Province de Luxembourg, l’UCM Lux détient de nombreux mandats, par exemple à l'IFAPME, IDELUX, Comité Subrégional de l’Emploi et de la Formation, juges sociaux, associations commerciales, gestion centre-ville, MIRELUX, ALE, Parcs Naturels, ...

 

Pour faire entendre la voix des indépendants, l’UCM Lux recherche des représentants patronaux  pour siéger comme juges sociaux au Tribunal du Travail et dans les Agences Locales pour l’Emploi.

Dans chaque arrondissement judiciaire belge, il existe, outre le tribunal de première instance, un tribunal de commerce et un tribunal du travail. Le tribunal du travail traite en première instance les affaires suivantes : les litiges entre les employeurs et les travailleurs salariés (contrats de travail individuels, accidents du travail, règlements de travail …), les litiges en matière de sécurité sociale (pensions, chômage …), les litiges en matière d'aide sociale (prestations sociales …), le règlement collectif de dettes.

La particularité d'un tribunal du travail est qu'outre le président, qui est un magistrat professionnel,  siègent également des magistrats non professionnels appelés juges sociaux. Ce sont des gens de terrain spécialisés dans les affaires sociales et nommés pour une période de cinq ans. Certains d'entre eux représentent les travailleurs salariés, d'autres les employeurs.

En ce qui concerne les Agences Locales pour l’Emploi, elles sont instaurées sous la forme d'asbl. Elles doivent être composées paritairement des membres désignés par le conseil communal ou les conseils communaux (selon une répartition proportionnelle entre la majorité et la minorité) ainsi que des membres représentant les organisations qui siègent au Conseil national du travail.
L'objectif est de répondre à la demande d'un certain nombre d'activités de services en favorisant la réinsertion professionnelle des chômeurs  de longue durée, des bénéficiaires du revenu d'intégration et certains bénéficiaires de l'aide sociale.

L'UCM Lux a la possibilité de désigner un nouveau représentant au sein de chaque ALE de la Province. Il s'agit assurément d'un bon moyen pour s'impliquer dans la vie sociale de la commune. Cette fonction s'adresse évidemment en premier lieu aux indépendants, chefs de PME et titulaires de professions libérales établis dans la commune ou dans une commune avoisinante.

Ces mandats sont en général gratuits. Si dans les deux cas vous êtes intéressés à nous représenter, vous pouvez faire parvenir votre candidature à l'UCM Lux, Rue de l’Hydrion 113, soit par téléphone au 063/220.607 ou par mail : annick.voles@ucm.be  

Vous pouvez également nous contacter pour avoir des informations complémentaires.

 

Plus que jamais, les patrons doivent faire entendre leur voix et défendent leurs intérêts ! L’enjeu est essentiel ! L’UCM Lux souhaite professionnaliser la présence patronale dans différentes organisations.

Les commentaires sont fermés.