Intermarché à Virton : la Commune dit NON et l’UCM Lux applaudit !

Imprimer

Intermarché à Virton : la Commune dit NON et l’UCM Lux applaudit !

 

Le 22 juillet dernier, le Collège de Virton a refusé l’installation d’un Intermarché au Val d’Away.

La décision est d’autant plus courageuse que le Comité Socio-économique avait remis un avis favorable, malgré l’opposition de l’U.C.M.

L’UCM Lux se félicite de cette décision courageuse ! Créer une nouvelle zone  dédiée au commerce de détail  à un endroit éloigné de toute desserte de transports en commun (1,265Km de l’arrêt de bus le plus proche) n’est absolument pas fondé. L’UCM Lux rappelle qu’il existe déjà 6 zones dédiées au commerce de détail (Centre-ville, Faubourg d’Arival, Bas du Val d’Away, rue Croix-Le Maire, Centre de Saint Mard et de ETHE), dont 4 disposent déjà de moyennes surfaces du type de la demande.

L’implantation d’une 6ème surface moyenne comme Intermarché (en plus de Carrefour, Lidl, Delhaize, Aldi, Colruyt) rendrait difficile, voire impossible, le renforcement de l’attractivité du centre-ville, qui attire bon nombre d’étudiants et de personnes âgées notamment, qui n’ont pas de voiture.

Suite à son enquête réalisée il y a un an auprès des commerçants de Virton, l’UCM Lux estime que le Collège de Virton va dans la bonne direction, même si beaucoup de travail reste à faire pour redynamiser le centre-ville et enrayer l’augmentation des cellules vides.

 

Pour l’UCM Lux,  « Organisons autrement les m² actuels en créant des bons m² commerciaux. Tenons compte des évolutions démographique et sociologique (vieillissement de la population, taille des familles de plus en plus réduite) et de la demande. Mais ne cédons pas à la tentation de gonfler les périphéries. Le commerce de centre-ville et de proximité a de l’avenir s’il évolue du point de vue du service, du format (cellules commerciales plus grandes) et avec des aménagements urbains adéquats ». 

Les commentaires sont fermés.