Les escargots de Bleid - reportage

Imprimer

DSCN0681.JPG

Cet été je parcoure la Gaume pour des reportages.

Vous allez pouvoir en profiter aussi.

J'ai rencontré à Bleid, Laurence Bodlet dans son escargotière


.

Je suis chez une dame qui en a 35.000 … mais 35000 quoi ?

 

VW : Bonjour Laurence, tu élèves 35000 quoi ?

LB : J’élève 35000 escargots.

VW : une diversification voulue ? Quelque chose de recherché, comment en es-tu arrivée à faire l’élevage d’escargots ?

LB : En fait on cherchait une diversification à la ferme laitière que nous possédons. Du beurre, du fromage, il y en a déjà pas mal donc on s’est dit il faut trouver quelque chose qu’il n’y a pas dans le coin.

VW : Il y a ici des planches de bois et ce que j’appellerai des mauvaises herbes,  explique-moi un peu ce que c’est.

IMGP0003.JPG

LB : Au printemps, je sème de la salade, du persil, des radis et du colza et vers le premier mai la végétation atteint une belle taille, nous introduisons les œufs d’escargots. Pendant 5 mois, ils vont vivre là et ne manger que la verdure les entoure.

VW : Est-ce c’est tout à fait naturel ?

LB : Ici ne rentre ni engrais ni produits chimiques, nous avons seulement réintroduit plus de 300 vers de terre. Les vers de terre mangent au fur et à mesure les excréments et  aèrent le sol donc l’engrais est naturel et nous n’avons pas besoin de produits chimiques car les mauvaises herbes, ils les apprécient aussi.

VW : Peux-tu m’expliquer le circuit de l’escargot depuis son arrivée chez toi, sous quelle forme, jusqu’à son départ et combien de temps cela prend ?

IMGP0009.JPG

LB : ils arrivent chez nous début du mois de mai sous forme d’œuf, une boîte à camembert en bois représente 2000 œufs. Et puis pendant 5 mois, ils vont grandir ici en mangeant toutes les bonnes choses que j’ai semées. Et on va commencer le ramassage au mois de septembre quand ils arrivent à maturité.

VW : La maturité arrive à quel âge ?

LB : en fait ça se voit parce que tout au bord de la coquille se forme un rebord. Cela veut dire qu’il arrive à maturité. Il y en a ça met 5 mois, 5 mois et demi.  Quand je ramasse, je le fais sur plusieurs jours et je prends d’abord les plus gros pour permettre aux autres de grandir un peu.

VW : le ramassage se fait en équipe, avec des bénévoles, que tu voudrais rechercher peut-être ?

LB : Le ramassage, c’est gai mais il faut compter même si on est à plusieurs, on ne sait pas parler ensemble. C’est un moment où l’on se retrouve et où doit un peu rester concentrer sur ce qu’on fait.

SI vous souhaitez passer un moment de calme et de quiétude vous pourrez conctacter Laurence éventuellement pour participer au ramassage de ses escargots.

VW : Dis-moi Laurence, tu me présente tes petites bestioles et chaque fois que tu m’en montres, tu lui donne un prénom masculin, pourquoi ?

LB : C’est une habitude mais en fait les escargots sont hermaphrodites cela veut dire qu’ils sont mâles et femelles en même temps et que lorsqu’il y a accouplement chacun va pondre entre 300 et 350 œufs.

VW : Tu ne fais pas de reproduction ?

LB : non, je ne fais pas de reproduction, je fais juste de l’élevage.

Dernière partie de notre rencontre, dommage car ici on se sent bien on est au calme.

VW : Laurence, comment se fait-il que tes escargots ne se retrouvent pas chez les voisins ?

LB : Ils se plaisent très bien ici et ensuite nous avons mis tout autour une ligne de cendre de bois.

VW : C’est un moyen naturel de les garder à la maison.

LB : Quand ils arrivent dessus c’est une matière qu’il n’aiment pas et hop, il rentre dans leur maison.

VW : Y-a-t-il des prédateurs ?

DSCN0682.JPGLB : le prédateur principal est le rat (ici il n’y en a pas). Un rat dans une exploitation sur une journée fait de terribles dégâts. Il y a aussi les hérissons Certains oiseaux les crapauds et les souris.

VW : il faut mieux alors ne pas avoir une escargotière près d’une mare, et finalement on peut dire aussi que ces prédateurs sont de fins gourmets car ces escargots, tu les élèves et tu les transforme.

LB : Une fois qu’ils sont ramassés, on les fait entrer en hibernation en lors donnant froid, ils vident d’eux-mêmes tout leur intestin, la bave sèche et tombe. Ils sont prêts à être ébouillantés.

VW : ils sont préparés  la maison et tu fais la transformation donc les escargots au beurre d’ail …

LB : oui, les escargots au beurre d’ail, avec une sauce au safran gaumais ou au fromage de chèvre.

VW : il s’agit là encore d’une collaboration locale, tu prépares aussi des quiches.

 

 

Les commentaires sont fermés.