L'oeuvre de la semaine : Au vent d'hiver ...

Imprimer

museeGaumais.jpg

Le vent d’hiver semé de pluie répand partout des lambeaux de glace.

Episode de janvier pinçant, qui se décrit de mots durs : gerçures, engelures…

Pour certains, le temps se compte ainsi : vif et froid. Il impose de se presser. Car d’emblée, la vie se rappelle à eux, avec son cortège de douleurs et d’angoisses.

38. Duchêne P.  Neige .jpg

Photo

Pascal Duchêne (1969 – 2004)

Effet de neige - Aquarelle

Don de M. et Mme Duchêne, parents de l’artiste

Les Bulles, 2011

 

Cette aquarelle gelée, ne fut-ce pas, peut-être, le ressenti de Pascal Duchêne ?

Ce sous-bois  torturé, marbré de neige bleue, montrant bien déjà l’évolution du peintre, vers un expressionnisme plus marqué, témoin des luttes qu’il a dû mener.

Ce peintre en gestation, disparu à 35 ans, et dont le souvenir s’estomperait peu à peu comme un lavis en plein soleil ? Il ne fut pas qu’un illustrateur comme on en rencontre tant. Sa vie fut une course, en effet. Semée d’un apprentissage autodidacte, mais dont le surprenant talent, inné et indéniable, prit assise sur des conseils d’amis comme ceux d’André Sironval, lui-même aquarelliste à Jamoigne, ou du dessinateur Jean-Claude Servais, pour progresser toujours plus avant.

A considérer son travail – un travail assidu, concentré, volontaire -, celui-ci nous invite à jeter pêle-mêle un regard rétrospectif sur certaines aquarelles de jeunesse d’artistes régionaux de renom, de Barthélemy à Gérard Gribaumont. Et nous y retrouvons les mêmes indices, qui eussent fait de Pascal Duchëne, si sa vie n’avait été si courte,  l’un de nos peintres les plus précieux.

 

 

« Effet de neige »  de Pascal Duchêne

appartient aux collections « Beaux-arts » du Musée gaumais.

Le Musée est fermé durant l’hiver, sauf pour groupes, visites guidées

et vacances scolaires.

Il rouvrira dès le 23 mars prochain avec la biennale « Pêle-Mêle II – Acquisitions 2011-2012 », en hommage à nos généreux donateurs

 

Retrouvez toutes nos activités sur

www.musees-gaumais.be et sur notre page facebook

 

Les commentaires sont fermés.