L'oeuvre de la Semaine : "Au chien courant...un lapin !"

Imprimer

Logo 75ème 422 ko (2).jpgLa Commune du mois : Habay

 

Non, non, les Troubadours de Chenois n’ont pas changé la fameuse pièce de théâtre de Claude Raucy ni les armoiries de Mgr de Hontheim !

L’été est propice aux chantiers archéologiques.

 

Bénévoles et professionnels y participent nombreux, notamment à celui de la villa romaine de Mageroy (Habay-la-Vieille) mené par l’ASBL ARC-HAB.

 

Depuis 1985, accessible au public ainsi qu’à tout volontaire, il livre les restes d’un important complexe agricole gallo-romain, et aussi un abondant et riche matériel de tout type : outils, céramique, ustensiles en os, corne ou métal, bijoux, etc…

 

Parmi ces derniers, une fibule en argent retient notre attention.

 

Teintée d’humour, son décor particulier figure un chien poursuivant un lapin.

Un tel motif aurait certainement inspiré Monsieur de Lafontaine ! Lièvres et lapins, on les imagine nombreux, à cette époque, dans les collines du haut de Nantimont, peut-être même nuisibles, s’ils venaient grignoter les récoltes, mais gibier commode et goûteux sur lequel on peut facilement dresser un chien.

 

Les sujets animaliers ne sont pas rares entre les Ier et IIIème siècle.

On en retrouve un peu partout, et celui-ci a été vu notamment à la villa romaine de Sesselich (exposé au Musée archéologique d’Arlon)

 

 

DSC_0076.jpg

 Fibule en argent cloisonné  Villa de Mageroy – IIIe s. après J.-C.

Collection : ARC-HAB, Habay

Photo : © Musée gaumais, Virton

 

 

Accessoire vestimentaire indispensable, la fibule (fibula signifie « attache » en latin) est une broche servant à joindre les pans du vêtement.

 

Son usage s’étend de l’Age du Bronze (VIIe siècle avant J.-C.) au Haut Moyen Age (VIIIe siècle après J.-C.). Elle allie l’utile à l’agréable en étant souvent très décorative.

 

Suivant son origine, elle présente des systèmes de fermeture et des ornements divers. La nôtre, en métal précieux, adopte la formule du cloisonné : une pâte de verre teintée est coulée dans les creux, soulignant ainsi les lignes du sujet qui sont facilement identifiables au tracé de leurs oreilles ! Cette jolie pièce se ferme par une simple aiguille fixée au corps.

 

 

 

En août, le module du Musée gaumais se trouve à Habay (mairie)

Des objets de la villa romaine sont visibles au Musée gaumais dans la micro-expo consacrée à Habay jusqu’au 31/08

Entrée gratuite tout le mois aux habitants de la commune

 

 

 

Retrouvez toute notre actualité sur

 

www.musees-gaumais.be et sur notre page Facebook 

 

Les commentaires sont fermés.