Cuest'art 2012

Imprimer

Qu’est-ce que Cuest’Art ?

Une sélection d’artistes dans des lieux choisis pour leur caractère particulièrement approprié et/ou exceptionnel, à Virton.

Mise en valeur du patrimoine de Virton, à travers l’art. Parallèlement, la manifestation s’inscrit dans une volonté de promouvoir l’art, qu’il soit local ou pas.

Si la sélection pour l’édition 2012 est terminée, nous invitons les artistes intéressés à exposer lors d’une future manifestation à envoyer un dossier de candidature à la commission culturelle de Virton, rue Charles Magnette 17 à 6760 Virton.

 
 
Cuest’Art 2012 – 2e parcours d’artistes à Virton.
En septembre 2011, l’organisation d’un premier parcours d’artistes à Virton reçut un accueil très favorable. L’enthousiasme était palpable tant du côté des artistes que du côté des visiteurs, presque à l’unanimité. La formule plaît donc et cela nous conforte dans un objectif que nous nous sommes fixé. Une volonté d’insuffler une dynamique nouvelle à la ville de Virton par ce qu’elle possède. Rien d’artificiel ni d’éphémère dans ce vaste projet… Il ne s’agit non pas de créer de toutes pièces une image forcée mais simplement lever le voile qui s’est installé sur ce qui se trouve sous nos yeux et que nous ne voyons plus.
 
À travers Cuest’Art, notre souhait est de suggérer à chaque habitant, à chaque visiteur, de ne plus voir, mais regarder et redécouvrir le caractère exceptionnel de notre patrimoine culturel et bâti.
 
La démarche se distingue de l’acharnement aveugle des imbéciles heureux qui sont nés quelque part, mais il semble indéniable qu’un potentiel latent existe à Virton…
 
Outre le fait que la région soit propice à l’engouement artistique, les gaumais aiment « porter » leurs artistes… Cela reste louable et doit être entretenu. D’autre part, cela représente également une opportunité d’ouvrir nos horizons, de découvrir d’autres talents.
Si, à ce sentiment partagé envers les artistes et l’art, on associe l’argument non moins important que présente la structure de la ville de Virton, le résultat peut devenir détonant.
 
De par son tracé issu des origines de ville fortifiée, Virton se compose, au sein de ses anciens remparts, d’une concentration de rues et ruelles imbriquées les unes dans les autres. Celles-là mêmes mènent, dès que l’on sort de l’enceinte fictive, à ses faubourgs ; autant de quartiers qui regroupaient les membres de chaque confrérie de la communauté. Au fil du temps, malgré les démolitions et aménagements pas très heureux, la structure reste identique. Tous ces lieux contribuent à la typicité de la ville et compte tenu de l’autre patrimoine, lié aux artistes, se présentent aujourd’hui dans leur ensemble comme un appel au développement d’une ville et de son image, aux reflets d’art.
 

Les commentaires sont fermés.