Déjà 140 participants aux Randonnailles en Lorraine Gaumaise

Imprimer

Monument aux morts Virton copyright Adele Reuter (5).jpg« Virton et la citadelle de Montmédy…on se souvient » 

Voilà une manière ludique et consciencieuse d’aborder le thème de la Grande Guerre. Les Randonnailles organisées par la Maison du Tourisme de Gaume allient à la fois convivialité, histoire, sport et gastronomie. 

Animé par une équipe de guides touristiques spécialement formés sur la Bataille des Frontières et la Guerre 14-18, c’est un programme à la fois pédagogique et alléchant qui est proposé cette année. Et ça marche puisque 140 participants ont déjà assisté aux deux premières Randonnailles de l’année sous un soleil toujours au rendez-vous avec l’équipe du Soleil de Gaume.

 Le mercredi 16 juillet, c’est la ville de Virton qui a dévoilé ses secrets. Roger Saussus,  auteur du livre « Occupation et réquisitions à Virton 1914-1918 » a commenté les monuments et expliqué les origines et causes de la Guerre 14-18 dont notamment l’attentat de Sarajevo. Adèle Reuter s’est fait un plaisir d’introduire l’exposition « Larmes de Guerre » qui reprend une remarquable collection de peintures de Nestor Outer et d’objets insolites au Musée Gaumais. Marie-Jeanne Maire a expliqué comment les gaumais ont vécu l’occupation allemande pendant ces quatre terribles années. La journée s’est terminée en beauté par une dégustation au restaurant « Le Franklin » à Virton. Le chef, Cédric Michaux, avait préparé spécialement pour l’occasion un « gaspacho soupe de guerre » à base de légumes disponibles à l’époque. Ce fut absolument délicieux et rafraichissant. La bière Garance, conçue pour le centenaire, a conquis les randonnailleurs.

Fromages Grange aux gailles copyright Adèle Reuter.JPG

 Les fromages de la Grange aux Gailles (photo A.Reuter)

Le mercredi 23 juillet, l’équipe de marcheurs s’est retrouvée de l’autre côté de la frontière à Montmédy. Jenny Renaut, a expliqué la vie des civils à Montmédy pendant l’occupation. Quand les allemands arrivent fin août 1914 à Montmédy, la citadelle qui abritait 2500 soldats à l’époque est vide. Les militaires français partis en renfort vers Sedan ont rencontré des troupes allemandes dans les bois près de Brandeville et ce fut le drame. Ces derniers sont enterrés à Brandeville.  Pierre Lenhard a fait la visite du cimetière militaire où reposent 2500 soldats allemands et 333 soldats et civils d’origines différentes (Belgique, Russie, Angleterre,…). Il y avait un hôpital militaire  à Montmédy à cette époque en arrière front de Verdun. De nombreux militaires y décédaient. Ce qui explique le nombre important de soldats enterrés à Montmédy. Monsieur Lenhard a expliqué les souffrances des civils belges déportés en France. Ces derniers avaient la vie dure et devaient manger notamment de la cervelle de cheval en putréfaction et des limaces pour ne pas succomber à la faim.  L’équipe de la MT Gaume et de l’OT de Montmédy ont servi des charcuteries belges et du fromage de chèvre de la Grange aux Gailles de Flassigny. Le tout accompagné de cidre de Thonnelle au cassis et à la mirabelle. On n’a pas essayé la soupe aux limaces…

 

Cim militaire Montmédy copyright Adele Reuter (1).JPG

Cimetière militaire de Montmédy (photo A. Reuter)

Ces Randonnailles ont pu voir le jour grâce à la collaboration entre la Maison du Tourisme de Gaume, l’Office de Tourisme du Pays de Montmédy et le Musée Gaumais. Les Fonds Européens de développement régional INTERREG IV A, la Région Wallonne, la Province du Luxembourg, l’APAQW et Valvert ont apporté leur soutien financier.

 

Rendez-vous le 06 août à Musson et le 13 août à Herbeumont pour la suite de l’histoire. Réservation et paiement obligatoires à la Maison du Tourisme de Gaume. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez le programme plus détaillé.

 

Tél. : +32 (0)63 57 89 04.

Email : mtg@soleildegaume.be / www.soleildegaume.be

PAF : 12 EUR/ personne

Enfants de moins de 12 ans : 6 EUR

 

BE64 0011 7295 8352

Les commentaires sont fermés.