Foot - D2 Exc Virton : Ph. Emond : "On doit faire attention..."

Imprimer

emond ph.jpgVirton : une 2ème défaite 3-0 en 6 jours… sans avoir démérité

« En ce moment, cela ne roule pas pour nous » lance Philippe Emond, le président virtonais. On est assez d’accord avec lui.

Interview réalisée par Julien Carette parue dans l'édition La Meuse Luxembourg de ce lundi 3 mars 2014

Vendredi soir, après une première période équilibrée, les Virtonais ont perdu pied en l’espace de sept minutes. De Neve a d’abord fait 1-0 à la 48e, avant que Lesquoy ne se fasse exclure sévèrement à la 55e.
Un peu comme le weekend précédent avec le penalty commis par Menessou (et assorti d’une carte rouge) face à l’Antwerp.

Philippe, la déception était grande vendredi soir dans le camp gaumais. Le match s’est véritablement joué en quelques minutes, alors que votre équipe était plutôt bien dans la partie jusque là...

Tout à fait. Après l’Antwerp, cela fait deux fois d’affilée où nous sommes au moins aussi bien que notre adversaire… jusqu’au moment où on encaisse. Et on perd finalement 3-0. Vendredi, en première période, même si je dois avouer que notre adversaire avait été le plus dangereux, la possession de balle était, elle, équilibrée (NDLR : 55% pour Alost, 45% pour Virton) et on s'était nous aussi créé l'une ou l'autre occasion (NDLR : cinq tirs gaumais contre quatre alostois). Et puis, une fois qu'on a encaissé, tout a roulé contre nous. Vu les circonstances des matches, les blessés..., il est très difficile à l'heure actuelle de parvenir à renverser une situation. Tout ça me fait dire qu’il faut clairement resserrer les rangs.

Que voulez-vous dire exactement par là ?

Qu'on doit faire attention, Virton n'est pas encore sauvé et il faut se serrer les coudes. La spirale négative arrive vite. Nous l'avons bien vu au premier tour (NDLR : Virton avait enchaîné quatre défaites de suite à partir de celle contre l'Antwerp et même un 2 sur 21)...

Vu toutes les absences, votre entraîneur a fait appel à deux jeunes qui étaient titulaires pour la première fois en D2 : Thibaut Lesquoy (18 ans) et Nicolas Day (19 ans). Ils ont tous les deux été exclus...

Virton a comme politique de faire jouer les jeunes. C'est bien que Frank (Defays) ait pris cette option-là. Et cela me fait mal pour lui et ces deux gamins que le match se soit terminé ainsi pour ces derniers. Car cela ne récompense pas l'audace de notre coach. Thibaut et Nicolas n'ont pas fait tache, loin de là. Pourtant, cette rencontre n’était pas simple pour eux. Il y avait une grosse ambiance (NDLR : 3500 personnes) à cause du carnaval, l'équipe est arrivée en retard en raison des embouteillages sur l'autoroute... De quoi mettre la pression sur deux jeunes.

La défense, le point fort de votre équipe, vient de prendre six buts en deux matches. Mais à chaque fois, elle était assez expérimentale (à trois face à l'Antwerp et à quatre mais avec les inexpérimentés Lesquoy et Day sur les flancs vendredi). Heureusement que vous allez récupérer Menessou et Thiam pour la réception de Heist…

Ce que je retiens, ce sont les deux défaites, pas les goals encaissés. Et puis, les deux fois, tout se passait bien jusqu’au moment où on a été réduit à dix… Après, c’est sûr que pouvoir compter sur la stabilité est un atout. On affronte Heist avant d’aller à Geel. On doit absolument gagner face à ces deux équipes situées derrière nous au classement, pour aller chercher notre maintien.

Tout le monde était remonté contre l'arbitre vendredi...

Je n'ai jamais démoli l'arbitrage et je ne commencerai pas aujourd'hui. Néanmoins, je déplore les deux cartes rouges données à nos gamins. Surtout qu'en face, j'ai vu certaines fautes qui auraient mérité une sanction. Comme la véritable agression sur Guy Blaise en début de partie ou le matraquage sur Jordan Yéyé durant toute la première période. Quand on voit ça, on se dit une nouvelle fois que cela ne roule pas pour nous en ce moment.

Julien Carette

 

 

Les commentaires sont fermés.