L'oeuvre de la semaine : L'horloge de Gérouville

Imprimer

Logo 75ème 422 ko (2).jpgLa commune du mois :

Meix-devant-Virton

 

L’œuvre de la semaine : L’horloge de Gérouville

1946 : Beau temps pour les ferrailleurs !

Epuisé par les besoins de la guerre, on cherche partout du métal. On a sorti sur le parvis, l’horloge de l’église de Gérouville qui, fort opportunément, est en panne. Il faut dire qu’elle a de l’âge ; La date de 1768 est frappée sur le cadre des engrenages, de même que son constructeur qui, fier de son œuvre, avait pris soin de la signer : un certain J. Raimon, à Villy.

 

Jean Dermeng vient à passer pour aller à la pêche. Mais c’est qu’il va lester du lourd sur sa ligne !  Comment ?! Liquider à la fonderie un mouvement si ancien ? Un ensemble dont la rareté tient dans son cadran aux fleurs de lys dorées muni d’une seule aiguille ? Foi d’horloger, non ! Pour un prix plus élevé que son poids, il emporte contre le ferrailleur l’antique mécanique en dormance. Durant près d’un an, avec son fils Roger, successeur de l’officine à Virton, il démonte les trois poulies, reforge les pièces manquantes ou brisées, redonne vie au carillon, au mouvement, à la cloche.

 

J. Dermeng + Horloge.jpeg

Jean Dermeng contemplant l’horloge restaurée,
avant qu’elle ne prenne place dans le clocher du Récollet

Vient à passer Edmond Fouss. Le bougre s’y connaît pour séduire les donateurs qui dotent son Musée gaumais alors encore bien jeune. Pour les 10 ans de l’institution, il a rêvé d’un jacquemart logé au sommet d’un clocher à bulbe. Question publicité, voici un bon moyen de se faire remarquer. Le brave Jean Dermeng, tout à la joie de voir pour l’objet de ses soins un projet à la mesure de son caractère, acceptera un prix…bien inférieur à celui de son travail. Qu’importe !

Le projet de Fouss lui en prendra 20 ans, car ce n’est qu’en 1968 qu’il le verra aboutir.  Les nouvelles cloches du carillon seront offertes par le Rotary club de Virton et de fait : quelle insigne gloire que d’avoir vu son Récollet sonner la cloche et devenir symbole désormais de la capitale de la Gaume.

MEIX est  l’honneur jusqu’au 30 novembre

Le module 75ème anniversaire du Musée est exposé à la mairie

Au Musée gaumais, MICRO-EXPO consacrée à la commune de Meix.

Entrée gratuite tout le mois pour les habitants de la commune

Retrouvez toute notre actualité sur :

 

www.musees- gaumais.be  et sur notre page Facebook

 

Les commentaires sont fermés.