Mobile Home, le voyage immobile

Imprimer

IMGP6022.JPGVirton, Capitale de la Gaume, Capitale du 7ème Art proposait ce jeudi, au cinéma Patria la diffusion en avant première du film "Mobile Home".

 


 

 

 

A 30 ans, il y a des rêves à côté desquels on ne peut passer. 

 

Synopsis

Depuis leur adolescence, Simon et Julien, amis de longue date, ont un rêve : voyager.  

Alors que leur vie avance, ils se posent tous deux des questions sur leur destinée.

Simon a quitté son travail et sa petite amie pour rentrer au village natal où vivent ses parents retraités ; Il retrouve Julien qui vit aux côté de son père qui se remet peu à peu d’une maladie grave.

Sur un coup de tête ils décident de réaliser leur rêve malgré les réticences de leur entourage : partir à l'aventure sur les routes. Ils achètent donc un Mobile-Home, et se lancent dans leur projet avec enthousiasme, mais une panne les retarde.

Ils doivent déjà se trouver un petit boulot pour financer leur projet et repartir plus tard.

Ils commencent leur voyage... sur place. Cette première étape qui s'éternise, les petits boulots qu'ils doivent trouver pour survivre et les rencontres qui s'ensuivent leur ouvrent d'autres perspectives sur leurs désirs réels et sur cet avenir qu'ils ont, un peu vite, rêvé...

 François PirotLe réalisateur : François Pirot

"Il est difficile de dire si je suis satisfait ou  non, je n'ai pas encore de recul, j'attends la sortie officielle. c'est mon premier long métrage et c'est une bonne équipe"

C'est une bonne expérience, tout c'est bien passé, on était bien entouré.

Le tournage d'un long métrage est une grosse machine, j'avais plutôt l'impression de courrir après le train au lieu d'en être la locomotive.

 

S’il réalise aujourd’hui son premier long métrage, François Pirot est déjà un auteur incontournable du cinéma belge. Il a notamment co-écrit « Élève libre » et « Nue Propriété », de Joachim Lafosse.

François Pirot a aussi déjà réalisé plusieurs courts-métrages dont « Retraite », récompensé dans les festivals les plus prestigieux (Grand Prix au Festival Le court en dit long 2005, Grand Prix du meilleur premier court-métrage européen au festival Premiers Plans d’Angers 2006) et diffusé sur Arte en télévision.

Un auteur d’avenir à suivre !

 

 

 

Ce road movie “immobile”évoque les choix qui s’imposent dans la vie.

 

Partir ou rester? Vivre ses rêves ou les laisser de côté?

 

Beaucoup de spectateurs se retrouveront sûrement dans les deux protagonistes, dans leurs interrogations sur la vie…

 

Filmé dans les Ardennes belge et luxembourgeoise, Mobile Home se déroule dans un cadre splendide, le film est une invitation à redécouvrir cette belle région verdoyante.

 

Les acteurs

 « Mobile Home » est porté par une nouvelle génération d’acteurs très prometteuse. Les deux acteurs principaux ont été nominés aux César récemment, Arthur Dupont pour Bus Palladium en 2011 et Guillaume Gouix pour Jimmy Rivière en 2012.

 

ARTHUR DUPONT

 

Il a joué plusieurs rôles à la télévision, dans Julie Lescaut, Père et Maire, RIS, et Joséphine ange gardien. Il a fait ses premiers pas au cinéma avec « Arsène Lupin » de Jean-Paul Salomé et « Rue Des Sans Papiers » d'Alain Carville en 2003.

 A partir de 2006, il enchaîne les rôles au cinéma, notamment dans « Chacun sa nuit » coréalisé par Jean-Marc Barr et Pascal Arnold, « Les amours d'Astrée et Céladon » sous la direction d'Eric Rohmer, les comédies « Nos 18 ans » aux côtés de Michel Blanc et « RTT » aux côtés de Mélanie Doutey et Kad Mérad de Frédéric Berthe.

 En 2010, il donne la réplique à Anne Parillaud dans le premier film de Caroline et Eric Du Potet « Dans ton sommeil ». On le retrouve également à l’affiche dans les « Saveurs du Palais » en 2012 en attendant de le voir dans « Under the rainbow » sous la direction d’Agnès Jaoui.

 

GUILLAUME GOUIX

 

En 2003 qu’il obtient un premier rôle important au cinéma dans « Les Lionceaux » de Claire Doyon avant d’enchaîner quelques rôles secondaires.

En 2007, il apparaît dans « L'Ennemi Intime » de Florent Emilio Siri et ensuite, dans « Les Hauts murs », pour lequel il sera salué par la critique.

 En parallèle, il poursuit sa carrière à la télévision. Il apparaît dans « Chez Maupassant », « Mon père, Francis le Belge » et en 2011 dans « Les beaux mecs ».

 

Cette même année sera celle de la révélation pour lui ! Il est à l’affiche de « Poupoupidou » de Gérald Hustache-Mathieu, il joue aux côtés de Mélanie Laurent dans « Et soudain, tout le monde me manque » et participe à « Minuit à Paris » de Woody Allen. Il se lance pour la première fois dans la réalisation d’un court-métrage “Alexis Ivanovitch, Vous Etes Mon Héros”.

 

Guillaume Gouix a eu l’honneur de jouer dans des films sélectionnés à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes : « Belle Épine » en 2010 et « Hors les murs » en 2012, sans oublier « Alyah » d’Elie Wajeman, sélection de la Quinzaine des Réalisateurs.

 Les lieux de tournages

 Mobile Home est un projet qui a la prétention d'être le premier road-movie immobile tourné dans les Ardennes belges et luxembourgeoises, notamment à Ferrières, La Gleize, Trois-Ponts, Hotton, Soy, Vielsalm, Manhay, Harre, Diekirch, Kalborn, Asselborn, Weiswampach, Maulusmühle et Heffingen.

 

Les lieux de tournage procèdent d'un choix particulier du réalisateur, François Pirot : « Ça me dérange beaucoup quand, dans un film, le décor, les accessoires ou les costumes se voient trop. Même si je n'ai jamais envisagé de faire un film naturaliste, encore moins documentaire, pour Mobile Home, les repérages – dans les Ardennes belges et luxembourgeoises – étaient très importants, car les lieux où Simon et Julien vivent en disent aussi un peu plus sur ce qu'ils sont. Même dans ces « non-lieux », il y a quelque chose derrière l'apparente banalité. »

 Drôle et attendrissant, Mobile Home est remarquable. Le jeu d’arthur Dupont et Guillaume Gouix est juste. 

Leur complicité dépasse celle du tournage et se remarque.

 

"Mobile Home", au Cinéma Patria à Virton, le 21 août à 20 h 30.

 

Les commentaires sont fermés.